Les meilleurs plugins SEO WordPress

Optimisations référencement naturel sous WP

Sûrement l’une des problématique les plus importantes des sites « powered by » WordPress : le référencement naturel des pages et l’optimisation des contenus. C’est pour cela que je vous propose une checklist des meilleurs plugins SEO WordPress.

Mise à jour 2015 : exit les plugins obsolètes et dépréciés de WordPress, et ajout des plugins qui se sont rendus comme indispensables pour le SEO sous WordPress

Dans la catégorie « SEO, Optimisations, Référencement » pour que votre contenu ne passe pas inaperçu :

WordPress SEO est LE plugin pour la gestion du SEO de votre site sous WordPress. Développé par le très actif Yoast, il englobe non seulement la customisation TITLE/DESC par article, page, catégorie, tag et autres contenus avec des %tag% dynamiques, mais il permet aussi la gestion des flux XML Sitemaps, les pages à exclure par la balise noindex, les règles canonical, bref tout l’attirail SEO pour optimiser votre maillage interne et éviter les gros duplicate content. Les dernière version ont intégré tout ce qui touche le AuthorRank : tagger vos pages et lier vos comptes réseaux sociaux Facebook (Opengraph), Google+ (authorship) et Twitter (Twitter card).

Un plugin qui vient supplanter les anciens All in One SEO Pack ou Platinum SEO Pack. A installer et paramétrer pour apporter de la redondance dans votre blog et vos contenus (balises title, description customisées par article,  enrichissement de vos mots-clés les plus en lien avec votre sujet principal). Des opportunités pour encore une fois rajouter un contexte sémantique aux moteurs de recherche et améliorer et augmenter vos classements (long traîne des mots-clés). L’arme par excellence du SEO et du référencement naturel, pour chaque article, et donc pour le capitaliser sur le  « juice » total de votre blog (étant donné que les moteurs indexent et classent chaque page comme entité unique).

Options pour configurer vos permalinks

 

Redirection : (test complet ici) encore un autre excellent plugin made by UrbanGiraffe, ce dernier va permettre de créer via le back-office WP des redirections, d’afficher un log de vos redirections 301 Apache et surtout vos erreurs 404. D’autant plus important depuis l’annonce que ces erreurs seront plus sévèrement pénalisés par Google Caffeine. Redirection est le plugin idéal lors d’un changement de domaine, d’une refonte de thème WordPress.

Plugin Redirections 301 WordPress

Gestion des redirection : WordPress, Apache, htaccess

Google XML Sitemaps : lui aussi est devenu obsolète si l’on utilise le plugin Yoast SEO. Il offre malgré tout plus d’options et peut être utilisé combiné : génère votre sitemap et notifie Google, Bing, Ask et Yahoo à chaque nouvel article. Possibilité d’insérer dans les sitemaps des pages extérieures au blog (pages HTML statiques hors-blog, sous-domaines, etc…), et un style sitemap XSLT pour un meilleur aperçu du sitemap, et enfin configuration des priorités pour les categories et les tags.

Update 2015 : Si vous souhaitez ajouter le sitemap Google News ou bien indexer vos images dans un sitemap, voici un test des plugins Sitemaps pour WP

MaxBlogPress Ping Optimizer (greyhat SEO) : voici surtout un outil utile pour les blogs très actifs, une solution pour permettre de limiter les pings (qui sont souvent la raison d’un blacklistage pour ping excessifs) lors de la mise à jour d’anciens articles ou les corrections d’orthographe qui à chaque publication vont émettre un ping à des services type Pingomatic .

Really Simple Sitemap et Table Content Plus : le plan du site pour utilisateur (et bien sûr pour moteurs de recherche), quasiment indispensable pour tous les sites, et surtout dédié aux crawlers pour que votre structure de lien soit la plus simple possible (limiter les niveaux de vos archives et de vos liens profonds. Really Simple Sitemap, à insérer dans une page via une simple balise texte mettra à jour le sitemap dès l’édition d’un nouvel article par exemple.

WP Greet-box : Un de ces plugins éblouissants WordPress ! Cet outil va permettre de capitaliser et fidéliser vos visiteurs. Exemple, un visiteurs arrive sur l’une de vos pages en faisant une requête « tutorial wordpress » sous Google, Greet Box va afficher au dessus du contenu sous forme de div un message de bienvenue « visiteur Google (avec l’icône) et en remontant sa requête. Ce div pourra être agrémenter d’articles liés et d’un lien vers le flux (à configurer). L’outil idéal pour fidéliser ou bien proposer des rebonds visiteurs (et donc réduire le taux de rebond global!).

Dans la catégorie « Réseaux Sociaux et outils de bookmarking » pour passer à la vitesse Référencement 2.0 (ou SMO)  :

Twitter, incontournable et surtout à mettre en avant grâce aux nombreux plugins et services développés pour WordPress. A la volée : Twitter Tools de AlexKing pour intégrer vos tweet –  Twitter Followers pour remonter sous forme de miniatures vos followers ou vos following – et Tweetmeme pour WordPress, devenu la norme sur de nombreux blogs – comme le fut le bouton digg-like il y a quelques siècles déjà – ce bouton permettra en 1-clic de retweet votre article via le service Tweetmeme, et donc remonter par la même occasion dans les featured si vous amassez un très haut score !

La notoriété et surtout les points marqués dans les outils d’engagement des réseaux sociaux sont devenus des indicateurs de performance de vos contenu. PostRank fournir pour cela un plugin qui permet de suivre vos claseement article et ajouter des widgets (voir d’autres outils type SocialMention, Grader et autres, et surtout lire cet article). La nouvelle donne des contenus Twitter en temps-réel de Google impose aussi des plugins pour que vos contenus soient publiées simultanéments sur ces plates-formes, à tester WP to Twitter (nécessite une Consummer key Twitter Developpers.

ShareThis (pour citer le plus simple et celui qui s’est le plus vite développé pour devenir référence) ou encore Gigya (pour une solution plus complète de boutons de bookmarking et recommandations, avec options pour intégration dans des widgets). Ces plugins permettent d’afficher les réseaux sociaux, digg-like, et outils de social-bookmarking selectionnés au bas de chaque articles (ou ailleurs, manuellement). Attention, quitte à proposer ce type d’outils, autant choisir les solutions qui proposent  des reporting et données de monitoring (à proscrire des scripts tierce qui se limitent à relayer, genre additious)  . Effectivement, votre stratégie SEO nécessite que vous sachiez au mieux quels réseaux sont privilégés et quels référents influent sur votre blog. Évitez aussi que votre blog ressemble à Times Square à nouvel an et soit surchargé de petites icônes networking. Less is more, privilégiez 3 à 5 réseaux max bien ciblés dans voter champ.

Identification unique, social bar et outil type « Connect » : Gros sujet en pleine croissance, les outils pour permettre à vos utilisateurs de se connecter via leurs comptes réseaux sociaux (Facebook, OpenID, Google, Twitter,…) et profiter de fonctions de partage. RPXNow (développé par MyOpenID) et Clickpass pour WordPress sont en train de devenir les acteurs principaux et ont donc des niveaux de sécurité et de paramétrage très poussés, il intègrent la plupart des réseaux. Autres alternatives : Google Friend ou Facebook Connect, mais ayant l’inconvénient d’exclure les autres.


Les 2 plugins ci-dessous sont devenus obsolète depuis que Jetpack pour WP les a intégré.

Subscribe To Comments : Encore un outil pour fidélisez vos lecteurs. Une façon puissante pour animer vos discssions.

Disqus Comment System : Nouvelle tendance sur le blog, la « sous-traitance » des commentaires de votre blog avec un module délocalisé. Points positifs : Votre blog est référencé sur le portail Disqus et tous les commentaires aussi, ce qui offre une visibilité supplémentaire. A voir maintenant si ces solutions vont devenir populaires pour en valloir le coup. Dans la même idée SezWho sponsorisé par BlogCatalog (un petit nouveau façon MyBlogLog qui promet vu sa rapide évolution et les solutions widgets qu’il propose)

Catégorie « Publicité » et monétisation sous WordPress

L’étape suivant le design et l’optimisation de votre thème est souvent synonyme de publicité. WordPress a beau proposer en béta une régie Pub, il n’existe pour le moment aucun outil natif pour gérer vos pub sous Adsense. Heureusement la communauté est très active et nombreux sont les plugins pour insérer vos emplacement pubs.

Google Publisher Plugin : Un des rares plugins WordPress officiels de Google, le Google Publisher Plugin est un peu comme votre conseillé en monétisation publicitaire de votre site sous WP. Après avoir connecté votre compte AdSense validé votre domaine via Google Webmaster Tools, l’assistant ouvre vos pages et vous propose des emplacements d’annonces Adsense. L’intégration se fait simplement en validant les chois proposés, le plugin ira créer lui-même les slots dans Adsense et modifier le code pour l’affichage. C’est assez bluffant ! Malheureusement, le plugin devient moins compatible lorsque votre thème est complexe et qu’il se compose d’includes de parties de contenus dans des répertoires secondaire, en gros sur tous les thèmes complexes avec plusieurs styles d’affichages et custom post. A tester donc sur votre propre site.

AdSense Manager : une extension WordPress pour insérer vos tag AdSense dans une base interne au blog et ainsi les replacer en widget et automatique dans vos contenus. Très simple d’utilisation, il gère aussi d’autres régies pub type AdBrite, AdGridWorkAdpinionAdRollCommission JunctionCrispAdsShoppingAdsYahoo! PN and WidgetBucks et du code HTML/Javascipt.  Au niveau supérieur on retrouve un plugin capable de récupérer vos emplacements  DoubleClickSimple Ads Manager. Permet de créer des slots, des groupes et des emplacements et gère aussi bien les bannières en dur que les codes emplacements Google Ad Manager.

AdSense Plugin WordPress

Gestion des blocs publicitaires

Catégorie spéciale « Borderline » pour tous le plugins SEO proche du blackhat

WP-o-Matic et FeedWorpdress  : à la base 2 agrégareurs de flux qui permettent de republier du RSS et autres types de flux, l’utilisation de ces plugins peut rapidement être redirigée vers une exploitation blackhat et mettre sur pied un site qui va publier des contenus pour aller chercher la longue tail. Je n’en dirais pas plus, à part un conseil : attention à Panda si vous vous lancez dans une industrialisation de cette technique !

The following two tabs change content below.
Webmaster amateur durant mes études en marketing, j'ai toujours préféré le digital. Blogueur depuis la version 1.5 de Wordpress, ce support m'a fait comprendre l'impact du contenu sur la visibilité. Consultant web marketing avec expertise SEO, puis traffic manager, j'ai pu conquérir mon expérience sur tous les supports organic, payants, en search et en display. Online Marketing Manager aujourd'hui dans le domaine du dating hyper-concurrentiel, je continue à vivre l'Internet au sommet de la chaine alimentaire ;)

Derniers articles parPatrice Albertus (voir tous)

16 Commentaires

  1. En voici une belle liste de plugins SEO pour WordPress ! Je n'en connaissais pas la majorité, notamment WP Greet Box, Disqus Comment System et MaxBlogPress Ping Optimizer que je vais certainement installer sur mon blog http://www.gta5.tv !

    Merci pour cet article très complet ;)

  2. Merci pour ces très bon conseils et cette compilation. J’utilise un super plugin sous wordpress qui s’appelle All in One Seo pack, il permet de mettre une description et un titre à chacun de vos articles. Très pratique pour y glisser des mots clés

  3. Cela m'intéresse particulièrement car, en raison de la difficulté du référencement des sites WordPress, j'avais choisi d'utiliser SPIP. D'où ma question : avec ces outils, le référencement d'un site WordPress devient-il aussi facile ou plus facile qu'un site sous SPIP ? Pas de comparaison à ce jour sur internet à ma connaissance…

  4. Merci pour ces très bon conseils et cette compilation. J'utilise un super plugin sous wordpress qui s'appelle All in One Seo pack, il permet de mettre une description et un titre à chacun de vos articles.

  5. Sympa la liste merci pour le partage.

    Disqus est en effet hyper répandu mais il a l'inconvénient son manque de flexibilité par rapport a un panneau de commentaire traditionnel, le principal hic étant de ne pas pouvoir customiser l'avatar par défaut ni d'en augmenter la taille.

    J'aurai complété ta liste par un plugin de cache assez efficace WP Super Cache qui a son utilité SEO du fait d'améliorer la vitesse de chargement des pages.

    As tu des exemples de blog utilisant " Clickpass pour WordPress " (le tien l'utilise t il ?)
    Merci

    • Merci @GTA5 (suis aussi un grand fan de GT!). Concernant ClickPass, ce blog fût un temps connecté au service pour le tester, l’intérêt principal étant dans le tracé des actions users, aussi appelé footprints, il permet de bien comprendre quels rebonds, quels comportement et ainsi optimiser l’ergo pour pousser le visiteurs vers la page/conversion.

    • WordPress étant l’un de mes sujets favoris, il est prévu de nombreux autres articles! D’ailleurs je suis en train de préparer un dossier sur l’évolution des plugins et l’intérêts pour les plugins Premium WordPress que l’on retrouve sur CodeCanyon ou bien d’autre marketplace du CMS.

  6. Bonjour,

    Pour le sitemap, moi je préfère le faire manuellement grâce au logiciel Xenu qui permet de nettoyer les images et les pages de connexion parasites, par exemple.

Laisser un commentaire